Phoenix

Psychologie, Questions Sociaux, Arts Plastiques, Poésie, Musique

22 mars 2007

PHOENIX

sem_t_tulo

Phoenix était l'oiseau symbolique du retour qui, brouillé, renaîtrait des ses cendres, ce que représentait les plusieurs cycles des temps.Selon Plinius, la vie de Phoenix avait une liaison directe avec la plus grande année du cycle de renouvellement, sur lequel les étoiles et les constellations retournent à ses positions d' origine. Heródoto a affirmé que Phoenix ressuscite a chaque cinq cents ans, que c'est, selon lui, la durée de l'année majeure du retour cyclique.

Ces qui adoraient Set, les plus érudites astronomes du ancien Égypte, auraient (selon des rumeurs) construit la Grande Pyramide. Ils étaient au courant du cycle de résection et calculaient sa duré comme composé de 52 périodes, chacun de 500 années. Selon la pensée original de Set, la Grande Année, avait 26 milles années. Ces cycles seraient préparatoires pour l'ascension de l'être humain, comme une Phoenix, dans un nouveau état de renouvellement: L'homme Supérieur.

Dans des anciennes mythologies, Phoenix se jetait sur les cendres de civilisations antiques pour renaître à nouveau. Cette image forme l'aspecte plus important de l'analyse cabalistique de l'oiseau Bennu. Quand le Nouvel Aeon se manifestait et faisait irradier plus fortement les forces de Set, au sein de Hórus, Phoenix se levait, en Tipheret, volant vers des mondes supérieures. L'énergie gérée par son mouvement, traînait l'onde de vie ver l'abîme, et les décombres de la civilisation abandonnés. Ainsi, Hórus se faisait le Seigneur de la Création.  Par fin, Hórus et  Hadit se font noyer dans l'éternité de Set (nuit) et L'univers retourne vers le sommeil cosmique (pralaya). Ceux qui sont dans la Phoenix pourront atteindre le cadeau de Set, soie, seulement ceux qui sont immortalisés, auront le don de la Véritable Volonté.

Phoenix, le plus beau de tous les animaux fabuleux, était le symbole de l'espoir et de la continuation de la vie après la mort. Revêtu de plumes rouges et dorées (les couleurs du soleil lévant), elle avait une voix mélodieuse, qui se faisait triste, au fur et à mesure que la mort s'approchait. C'était de tel manière impressionnant qui les autres animaux mouraient aussi, avec lui.

Selon la légende, seulement une Phoenix pourrait vivre à chaque fois. Quand elle sentait que la mort arrivait, elle construisait une pire de rameaux d'arbres de cannelle, sur laquelle elle se lançait et mourrait brouillée. De ses cendres, se dressait une nouvelle Phoenix, qui dépositait les restes de sa prédécesseure dans un oeuf de myrrhe et volait juste à la cité de Heliópolis, en le transportant et déposant sur l'autel du Soleil. On disait que ces cendres avaient le pouvoir de ressusciter un mort.

Les studieux croire que la légende a éte survenait de l'Orient et adaptée pour les prêtres du Soleil de Heliópolis, comme une allégorie de la mort et du renaître quotidien du Roi Soleil. Son nom, donné par un historien grec du siècle V a.C., peut être désigné à cause d'une palmier sur laquelle l'oiseau était représenté et qui s'appelait phoinix, en grec. Comme tous les plus grands mythes, Phoenix a de consonances dans l'intime des Hommes. Dans l'art chrétienne, la Phoenix était un symbole populaire de la résurrection du Christ.

Cet oiseau c'est un symbole du développement humain, rassemblant une multitude des symbologies et des pratiques. De la même façon comme une Phoenix s'enlève, L'homme peut aussi surgir de ses ruines et de ses pensées quotidiennes, pour aller vers le sanctuaire de éternité de la Volonté. Là bas, où Phoenix gouverne sur son nid de feux foncé, et sur lequel brûlent les limites de nos corps et de nos pensées, la purété de notre volonté, immortel, parfait et libre, est forgée.

Phoenix

amourdevacances_bar

Posté par Fenix à 20:30 - CURIOSITÉS - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire